Les fêtes de fin d'année approchent à grand pas, et je me suis donc lancée dans mes essais pour mes bûches de Noël.

Mais pour de belles bûches, il faut penser également aux décors ;) Aussi, rien de mieux que des petites décorations en meringue bicolore.

Voici donc ma recette fétiche, que j'ai appris en apprentissage.

06122017-_MG_4262

 

Il vous faut donc :

  • Des blancs d'oeufs
  • Du sucre semoule
  • Facultatif : du colorant, un arôme

Pour les quantités, le ratio est simple : 1 kg de sucre semoule pour 500 g de blancs d'oeufs.

  • Une casserole avec de l'eau (pour un bain-marie)
  • Un cul de poule ou la cuve d'un batteur (si robot pâtissier)
  • Un fouet
  • Un robot pâtissier ou à défaut, un batteur électrique
  • Un thermomètre (facultatif, on peut vérifier la température avec le doigt)
  • Une douille et des poches à douille
  • Des plaques de cuisson et du papier cuisson

Comment procéder ?

  • Faire chauffer le bain-marie.
  • Dans le cul de poule, versez les blancs d'oeufs et le sucre semoule.

20171206_093624

  • Mettre le cul de poule au bain-marie, et fouetter jusqu'à obtenir un mélange bien lisse.
  • Retirer du feu lorsque le mélange atteint 55°C (thermomètre) ou quand le mélange pique le doigt.

20171206_094011

  • Continuer de fouetter au robot ou au batteur électrique (vitesse maximum), jusqu'à obtenir une meringue bien lisse et brillante. La meringue est prête lorsqu'elle forme un bec d'oiseau (la cuve a refroidi).

20171206_094639

  • Pour du bicolore, séparer en deux la meringue et colorer la partie souhaitée avec du colorant à l'aide d'une maryse.
  • Remplir les poches à douille avec les différentes meringues (sans douille). Et en prévoir une autre avec douille (pour mettre les poches remplies à l'intérieur).

20171206_100103

  • Préchauffer le four à 100°C.
  • Pocher les meringues comme bon vous semble, en les espaçant sur vos plaques dressées avec le papier cuisson.

20171206_101157

 

  • Enfourner 1h45 environ pour avoir des meringues croustillantes à l'extérieur, et moelleuses à l'intérieur.

 

Mes astuces :

  • Les meringues se conservent très bien, dans une boîte hermétique à l'abri de l'humidité.
  • Pour des grosses pièces, le mieux est de les emballer dans du film étirable.
  • La cuisson à 100°C est une cuisson douce et permet aux meringues de garder leur blancheur.
  • Une fois la cuisson terminée, ne pas les sortir du four ; pour éviter qu'elles craquellent, je vous conseille de les laisser dans le four fermé (ne pas l'ouvrir) jusqu'à son complet refroidissement. Elles vont également finir de sécher.
  • Privilégier les plaques de cuisson sans bord (comme pour les macarons) : les bords accumulent l'humidité lors de la cuisson et font craqueler les meringues se trouvant sur les côtés.
  • Le pochage est plus facile avec une meringue non refroidie complètement.